Bon plan : le secteur de l’assurance recrute des cadres, y compris des reconvertis

Bon plan : le secteur de l’assurance recrute des cadres, y compris des reconvertis

RECRUTEMENTS 2021 – Critiqués pour leur gestion des sinistres pendant la pandémie, les assureurs en ont pris pour leur grade. Pas de quoi refroidir les cadres, qui se montrent toujours aussi nombreux à vouloir intégrer ce secteur « rassurant ». Et ça tombe bien : les embauches n’ont jamais vraiment ralenti, les postes à pourvoir pullulent et les candidats issus d’autres secteurs sont les bienvenus. Enquête dans un secteur certes très challengé mais en bonne santé, interviews de DRH qui cherchent à recruter et d’un ex-rocker reconverti dans l’assurance (et qui n’a pas le blues) 🎼.
Bon plan : le secteur de l’assurance recrute des cadres, y compris des reconvertis

Ils témoignent

  • Nizar Ghoussayni, consultant en recrutement chez Robert Walters
  • Norbert Girard, secrétaire général de l’OEMA, Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance
  • Marie-Hélène Sanglier, DRH Groupama Assurances Mutuelles
  • Aude Cousin, DRH de L’Olivier Assurance
  • Henry Leitzinger, CEO d’Homebrella et responsable de la partie habitation chez L’Olivier Assurance
  • Cécile Lambert, DRH d’Eurexo

 

 

 

Assurance : les plans de recrutement continuent en 2021

Avec 230 000 salariés et presque 20 000 recrutements par an, l’assurance demeure un secteur refuge pour l’emploi. Et ce malgré la crise du Covid-19.

 

Il n’y a pas eu de gel des recrutements sur la population cadres, tout au plus un ralentissement lors du premier confinement, en mars et avril.

Nizar Ghoussayni, consultant en recrutement chez Robert Walters.


Norbert Girard

 

 

 

« Tout comme celle des subprimes, la crise n’a pas impacté le volume d’activités des sociétés d’assurance. Si les accidents automobiles ont été moins nombreux, du fait du télétravail, les accidents ménagers ont augmenté, tout comme le volume de personnes en arrêt maladie », illustre Norbert Girard, secrétaire général de l’OEMA.

 

Résultat : les entreprises du secteur ont poursuivi leurs plans de recrutement en 2020, à l’exception des petites structures de courtages d’assurance et d’agents généraux, plus fragilisée. Axa s’est par exemple entouré de 5000 nouvelles personnes dont environ 1500 dans le cadre de CDI : des actuaires, des souscripteurs, des gestionnaires de sinistres… L’année 2021 s’annonce quasi-normale. « La seule différence, c’est que les entreprises devraient stabiliser leurs effectifs en 2021 et revoir, en interne, leur répartition, qui sera davantage en faveur des alternants », prédit Norbert Girard. Dans l’assurance, un jeune de moins de 30 ans sur deux était déjà recruté par le biais de l’alternance.

Assurance : quels métiers recrutent des cadres en 2021 ?

 


Nizar Ghoussayni

« Tous les acteurs de l’assurance seront à la recherche de nouveaux talents, à l’exception de certains petits cabinets de conseil, davantage touchés par la crise. Les besoins les plus urgents se concentreront sur la performance, le risk management et le réglementaire», explique Nizar Ghoussayni pour Robert Walters.

 

 

Cette année comme l’an passé, le secteur de l’assurance recrutera une grande variété de profils cadres :

  • agent général d’assurances
  • chargé d’affaires
  • responsable contrôle des risques
  • responsable audit
  • actuaire (junior, senior, manager d’actuaires, actuaire iard, actuaire risk s2, solvabilité, etc.)
  • chefs de projet

Marie-Hélène Sanglier

Même prévision chez Groupama Assurances Mutuelles qui porte une attention particulière aux personnalités recherchées : « La crise n’a pas modifié le type de profils que nous recherchons : des auditeurs, des souscripteurs, des actuaires, des chefs de projets. Nous sommes toutefois plus attentifs aux soft skills comme les capacités d’autonomie et d’adaptation, qui sont inéluctables en période de crise », explique Marie-Hélène Sanglier, la DRH du groupe d’assurance.

Pour accélérer leur digitalisation, d’autant plus dans un contexte où les contrats d’assurance se dématérialisent, les entreprises chercheront aussi des profils IT, notamment des data scientists.

Pendant longtemps, les assureurs avaient des méthodes de travail poussiéreuses. C’est moins le cas aujourd’hui : les sociétés s’appuient désormais sur les données pour appréhender la manière dont les Français consomment et pour maximiser la rétention des clients

Aude Cousin, DRH de L’Olivier Assurance, spécialisé dans les assurances automobile et habitation en ligne.

Assurance : des reconversions y sont possibles et facilitées

 


Aude Cousin

Malgré l’expertise de certains de ses métiers, le secteur de l’assurance est ouvert aux profils non issus du sérail. Sans surprise, les profils issus des domaines soumis à des réglementations comme la banque et la finance sont accueillis à bras ouverts dans le secteur de l’assurance. Mais d’autres profils plus inattendus aussi : « Parmi nos directeurs, nous comptons des personnes issues des mondes de la musique, de la radio… C’est important pour nous de nous entourer de profils atypiques qui pourront porter un regard nouveau sur notre métier », explique Aude Cousin, DRH de L’Olivier Assurance, spécialisé dans les assurances automobile et habitation en ligne.

Reconversion : un ex-rocker désormais dirigeant dans l’assurance 🎼

Henry Leitzinger est CEO d’Homebrella et responsable de la partie habitation chez L’Olivier Assurance

Une université interne qui facilite les reconversions chez Eurexo

Pour faciliter les reconversions professionnelles, la société spécialisée dans la gestion de sinistres Eurexo a créé une université en interne. Elle propose des formations certifiantes de 400 heures mêlant théorie et pratique qui se destinent prioritairement aux profils de cadres en reconversion, de niveau Bac+2 à Bac+5.


Cécile Lambert

« Nous venons d’accueillir notre 7e promotion, qui est composé d’une dizaine de stagiaires. Nous recevons notamment des ingénieurs en bâtiment qui souhaitent mettre à profit leurs connaissances en matière d’analyse d’impact dans le milieu de l’assurance », explique Cécile Lambert, DRH d’Eurexo.

Assurance : la rémunération compense l’image écornée du secteur

 

Pendant la crise du Covid-19, l’image de marque du secteur de l’assurance en a pris un coup. Les sociétés ont été accusées ne pas avoir suffisamment indemnisé les pertes d’exploitation des petites entreprises. Ces reproches pourraient-ils ternir l’image des assureurs et refroidir les candidats potentiels ? Pour Norbert Girard, la réponse est non. « Malheureusement, les assureurs n’ont jamais joui d’une image positive. La crise ne rendra pas les choses plus difficiles », confie-t-il.

 

Si les critiques n’inquiètent pas le secteur, c’est parce qu’il sait qu’il peut capitaliser sur ses atouts. « Généralement, on vient dans le monde de l’assurance par hasard, mais on y reste toute sa vie par choix. Le secteur a l’avantage d’offrir des belles opportunités de carrière, de formation ainsi que des rémunérations qui sont au-dessus de la moyenne nationale », rappelle le secrétaire général de l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance qui étudie aussi les salaires de la profession.

 

« Depuis deux ans, les rémunérations sont en progression dans le secteur des assurances. La crise sanitaire ne les a pas minorées », note Marie-Hélène SanglierLa pandémie pourrait toutefois rendre les recrutements difficiles. « Comme dans d’autres secteurs, les cadres sont frileux à l’idée de changer de poste. Depuis quelques mois, il y a un ralentissement des mouvements de candidatures », constate Nizar Ghoussayni.

Quelles sont les entreprises du secteur assurance/mutuelle qui recrutent des cadres en 2021 ?

  • AXA : 5000 recrutements prévus (tous contrats confondus), notamment des commerciaux
  • Gan Prévoyance : des offres de commercial terrain sont proposées sur toute la France. Offres actuellement à pourvoir ici
  • Celside Insurance : 1000 recrutements en 2021.
  • Groupama : 2500 recrutements prévus en CDD et CDI (gestionnaires, data scientists, actuaires…)
  • Eurexo : 100 recrutements prévus en CDI (experts en assurance, gestionnaires administratifs…)
  • L’Olivier Assurance : l’entreprise de 450 collaborateurs recrutera des profils IT (développeurs fullstack, développeurs Django, responsables analytics), mais aussi d’autres profils digtiaux (responsables du marketing digital, product owners) afin, notamment, de contribuer au développement des méthodes agiles.
  • MAIF : 750 recrutements prévus en CDD et CDI, dont environ 10 % de cadres (gestionnaires de sinistre, consultant SI…). Offres actuellement à pourvoir ici
  • MGEN : acteur de la protection sociale en pleine transformation. Nombreuses offres à pourvoir. Siège social Paris 15e en plein reboot.
  • Thelem Assurance : nombreuses offres de responsables de centres de profit en création actuellement en ligne, à pourvoir dans quasiment tous les départements.

 

Publié le 19 mai 2021 – Aurélie Tachot

Eglantine de Cossé Brissac
WORDCOM Consulting
Tél. 01 45 44 82 65
Port. 06 65 58 92 19